DU MEILLEUR AU PIRE (2014 -        )

Ensemble anti-excoordiste sous l'état de "work in progress".

Impressions (30 x 40 cm) et technique mixte.

 

À gauche, Aguichage, l'une des œuvres de ce corpus.

 

"Après la parution de Inconcevable, œuvres et écrits, suivis de Essai sur l’Excoordisme, Hugo Bernard présente aujourd’hui Du meilleur au pire, précédé de ses deux écrits : Essai pour une relecture du Manifeste de l’Excoordisme artistique et Problématique de l’anti-téïsynisme.

L’ouvrage en question s’ouvre sur une tentative d’explicitation de l’excoordisme en dessinant certains contours des innombrables modalités de cette branche esthétique, à la fois hermétique et mystérieuse. Ces multiples défrichages se révèlent, par la suite, être le terrain fertile pour poser la question de la phase négative de l’art des extensions et coordinations ; question à laquelle l’auteur répond par divers modes d’anéantissements théoriques et non-exhaustifs. Ceux-ci s’avèrent par ailleurs être le prétexte idéal pour présenter, en fin de ce livre, la première fraction de Du meilleur au pire, vaste corpus qui possède, selon ce jeune lettriste, "l’ambition déraisonnable d’offrir aux amateurs comme aux connaisseurs, toutes les étapes essentielles, successives, incontournables, de l’hypostase ciselante du dernier art créé par Isidore Isou."

 

 

QUELQUES RÉALISATIONS QUI APPARTIEnNENT AU REGROUPEMENT :

- Des lettres et aux lettres extendues (2015)

- En passant par une éta p  e (2015)

- Du penseur au penseur (2015)

- Titre : Des? / Aux? /    ? / Peut-être élaborations mentales

(vraiment?) (2016)

- "Enregistrement d'une oeuvre anti-excoordiste" polythanasé (2015)

- Stérilité (2016)

- Vanité (2016)

- Si et là (2016)

- Une anti-bande-annonce (2016)